ESSMS : La digitalisation n’est plus une option

1024 680 Info Logi Santé
  • 9

Difficile de nos jours pour les établissements sociaux et médico-sociaux d’échapper à l’ère du digital. Que ce soit dans les soins, l’administration, l’hébergement ou encore l’animation, les structures sont sollicitées quotidiennement par des démarches administratives et du reporting de données.

En effet, les recommandations des différentes autorités et la législation les obligent à tracer la majorité de leurs actes, rendant ainsi les tâches plus lourdes et plus contraignantes.

Pour y parvenir et rester performant, la digitalisation n’est plus une option mais une obligation qui conditionne l’efficacité des structures et la qualité de leurs services. L’outil incontournable et le plus utilisé dans les établissements sociaux et médico-sociaux est le dossier informatisé de l’usager.

 

                  

Concrètement, la digitalisation c’est quoi ?

La « digitalisation » est un concept qui fait parti du quotidien de la plupart d’entre nous. On la retrouve lors de l’utilisation de nos smartphones, tablettes et ordinateurs.

Elle est passée depuis 2 ans à la vitesse supérieure dans une majorité d’établissements et d’organisations. Elle demande à ces établissements de santé de s’adapter et d’adopter les codes de la E-santé. La « digitalisation » est un ensemble de mesures prises pour gagner du temps grâce à des outils numériques. Elle permet également de faciliter la communication interne et externe de l’institution et d’améliorer les conditions de travail des personnels.

C’est une opération de transformation permettant aux structures d’évoluer et de s’améliorer mais également de performer dans l’ensemble des métiers. Le gain de temps généré par des outils digitaux pourra être investi dans des missions, au plus près des résidents.

Pourquoi la digitalisation est primordiale ?

Dans une conjoncture économique actuelle compliquée, la digitalisation est au centre des préoccupations. Les établissements doivent se réinventer et adopter une stratégie de différenciation afin de rester compétitifs et performants. En effet les structures qui ne parviendront pas à se digitaliser dans les prochaines années resteront à la traine et n’offriront plus une qualité de services satisfaisante. Adopter la digitalisation n’est plus un luxe pour les établissements sociaux et médico-sociaux mais elle est maintenant nécessaire pour gagner en agilité et en performance.

La transformation digitale n’apporte pas que des contraintes, elle est également source de nombreux avantages pour les structures. Cependant les établissements sont bien trop souvent frileux face au changement car ils se retrouvent englués dans leurs systèmes d’informations, de management et de communication. Pour cela il est indispensable qu’ils soient bien accompagnés par les prestataires et éditeurs de logiciel afin de réussir leur transformation digitale.

Comment réussir sa transformation digitale ?

Il faut dans un premier temps étudier toutes les implications de la transformation digitale. Il ne faut surtout pas se lancer trop vite avant de maitriser l’ensemble de ces paramètres.

 En effet, dans une majorité d’établissements sociaux et médico-sociaux, les changements organisationnels entrainent des oppositions de la part des agents. Les équipes ont trop souvent l’impression qu’elles vont perdre du temps sur des outils informatiques alors qu’en réalité la digitalisation a pour but premier de simplifier les tâches du quotidien. Argumenter les changements et préparer ses équipes est alors une étape primordiale afin de convertir une grande majorité des agents. Il est important de les impliquer dans le projet et de les responsabiliser afin qu’ils se sentent concernés à 100%.

Afin de réussir sa transformation digitale il faut choisir une technologie adaptée et qui répond aux besoins de l’établissement. Il est également important que les solutions soient intuitives et simples afin d’offrir une expérience utilisateur agréable et performante.

 

Simon Froment : @Directeur INFO LOGI SANTE